vendredi 10 novembre 2006

Brrrrr...

Pour cette fois, je vous épargne le carnet de reportage. Vous n'aurez qu'à acheter le très bon quotidien catholique pour lequel je sillonne nos exotiques régions, de Calais à Bayeux, de Saint-Malo à Pabu (oui, je sais, ça fait rêver). Vous ferez ainsi une BA média et un investissement plan hivernal (recyclage en carburant de cheminée, isolation des portes, papier à rouler de substitution, chapka alternative, etc...) Vous ne vous en doutiez peut-être pas mais un journal peut même vous sauver la vie, farpaitement madabe.

Nous en étions donc restés aux plumes, l'outil de travail et celles qui garnissent le repos du travailleur. Si, si, on en était là. En tous cas, moi j'y suis encore. Je viens de m'enfiler le Figaro que l'hôtel met à disposition de sa distinguée clientèle. Le Lions Club qui vient d'investir le hall de réception a failli tout rafler, ouf, il en reste un. Les élections ricaines, le Népal, les recours collectifs, et, même dans le Figaro, Ségo, Ségo et encore Ségo (au passage, si vous aussi vous posiez la question). En guise de transition, le supplément conso "Et Vous" où je m'arrêterai à cette perle : "Il ne me viendrait plus à l'idée de réserver dans un hôtel sans spa, avoue le docteur Olivier Courtin, directeur général chez Clarins". Et en digestif, les pages littéraires avec, "en exclusivité" l'interview de... l'agent de Littell. Bon, c'est promis, après on arrête avec Littell, mais tout de même, réduire une rédaction à faire une pleine-page titrée "L'homme qui inventa JL"... c'est cruel Jon.

Atchi ! Fait pas chaud dans le TER Hazebrouck-Calais-Frethun. Ah, le radiateur est cassé dans la chambre. Mais, c'eût été sans compter sur le secours insoupçonné des médias (cf supra). Des sujets croustillants, rien de tel pour vous ranimer les sangs. J'ouvre Nord Littoral, un petit bijou de canard local. En dernière page : "les secrets de madame". La recette de la tarte aux poires et la meilleure façon de calculer son ovulation. Côté téloche, encore plus classe. Druckette junior vient de présenter son JT du soir pour la deuxième fois (il est donc aux environs de 3h si vous suivez) et là, surprise : une émission consacré à l'impuissance masculine. Enfin, une redif. De la fracture de la chose à la prothèse pénienne, rien ne nous est épargné, à coups de schémas et de plans de coupe plus grands que nature. On compatit d'emblée pour la pauvre présentatrice, seule élément féminin du plateau, plantée sous les illustrations géantes. Le sourire légèrement crispé quand le Dr Sylvain Mimmoun, l'omniprésent et très cathodique sexologue, balance sa blagounette maison : "Les femmes sont de très bonnes accompagnatrices, et si je puis me permettre, ce sont elles qui tirent la sonnette d'alarme. Et, ne l'oublions pas : ce n'est pas seulement mécanique." Ah bon, ça me rassure, j'ai eu comme un doute là.

Ce week-end, réchauffage sur Le Mans-PSG. Je vote un 3-0.

4 commentaires:

Papageno a dit…

oui 3-0 au moins, et pour le reste je veux bien la recette de la tarte aux poires même si ce n'est pas pour mon ovulation perso...

Mon Oeil a dit…

Pas facile la lecture du Figaro, hein? Perso moi j'ai jamais réussi (quand j'y bossais, je faisant semblant...)

James a dit…

Quelle imagination ces Américains : avec toutes les utilisations qu'on peut faire des journaux (dévier un coup de couteau avec un journal?), je suis surpris qu'ils soient encore autorisés dans les avions. La presse écrite a encore de beaux jours devant elle...
Mais qu'attendons nous pour faire un monde meilleur?

La Thilde a dit…

Finalement 1-1, le MUC s'est bien battu, les parigots ont rangé leurs sifflets. La choucroute ne s'en est pas plainte !