lundi 26 février 2007

Sous les tentes

J'ai croisé ce matin, vers potron-minet, un camion-poubelle parisien sur lequel était placardée cette affiche : un lave-linge d'un autre âge surmonté de ce slogan "Grâce à la mairie de Paris, il ne passera pas la nuit dehors". Eh ouais c'est ça Paris : les Sdf, c'est sous les tentes mais les lave-linge sont bien pris en charge. Faut pas déconner, y'a des priorités.
Ceci dit, pour revenir aux tentes, on peut se demander s'il y a vraiment une solution. Augustin Legrand qui enjoignait les gars du canal à se rendre au fort de Nogent a changé d'avis hier et décrété que c'était "loin d'être une réponse adaptée, notamment pour les alcooliques et les toxicomanes". Mon chef, qui est un petit marrant, proposait de laisser nos appartements aux Sdf et d'aller tous squatter à Nogent. Je le vois bien en pleine bataille d'oreiller avec les curés du service rel' sous la surveillance des travailleurs sociaux. En fait, et pour jeter un coup d'oeil au dessous des cartes, on se retrouve dans un rapport de force où Legrand montre les crocs à un fanfaron de Villepin qui a déclaré vouloir faire "disparaître les tentes du canal". Il doit pas être un as au poker lui.
En attendant, que les riverains des quais se rassurent, leurs lave-linge seront bien gardés. Et on lavera ses Sdf en famille. Faut pas déconner non plus. (En lien aujourd'hui, les chroniques impertinentes de Marie-Andrée de Saint-André sur Nova)

3 commentaires:

hugo a dit…

j'aime beaucoup

JC a dit…

J'ai vu cette affiche en rentrant du boulot ce soir... et je me suis fait à peu près la même réflexion. Et tu te demandes pourquoi j'ai linké ton "chouba pop bloG wizzzzz"? Marre d'avoir un temps de retard, donc je m'auto-update avec ta curiositelle toujours bien assaisonnée!

Pour ce qui est de la réponse à ta question "Qui suis-je?" : je vais commencer à chercher, promis! A priori on a tout de même un ami-macaroni en commun du côté de Washington

@+

La Thilde a dit…

ben merci... au plaisir de te rencontrer alors !