lundi 9 juillet 2007

My bro' à la ferme


Voilà, alors je vais vous parler un peu de ma family aujourd'hui. Parce que y a rien de tel. On est cinq. Enfants. Donc sept au total, sans les pièces rapportées, les "conjoints" et le lapin. Oui, ça fait du monde autour de la table comme on dit. Et le 806 plein à craquer quand on part en vacances. Et les gens qui nous regardent sans arriver à refermer la bouche. On a fini par comprendre que c'était le nombre qui faisait bizarre. Pas nous.
Les parents, qui sont un peu taquins, ont eu la riche idée de nous donner des prénoms commençant tous par M. Or la communication chez nous, ça oscille entre les décibels du souk et l'ambiance Assemblée nationale dans ses meilleurs moments. Donc souvent on s'y perd, et donc chacun a été affublé d'un numéro. Comme au loto. Je suis la 1. Celui dont je vais vous parler est le 3. M3 si vous avez suivi. M3 est un grand gaillard qui, sans négliger la bagatelle, a toujours préféré placarder aux murs de sa chambre des soleils couchants devant lesquels resplendissent de tous leurs feux... des Ford, des Massey-Ferguson, des moiss'bat', des silos, et j'en passe. Un genre de passion inextinguible. Clairement, il ne changera plus d'avis. Après avoir passé tous ses étés à faire les foins, le voilà chez nos cousins grand-bretons. D'après le gentil organigramme qu'il s'est amusé à réaliser pendant qu'il pleuvait (très mauvais pour les céréales, très mauvais...), je déduis, sauf erreur grossière de ma part, qu'il est pile au-dessus du pig technician. Ah... (La porte est petite mais l'homme est grand.) Good luck frérot ! Enjoy the beer ! (and beware the cows)


3 commentaires:

Anonyme a dit…

"Je dis M Comme un emblème..."

La Thilde a dit…

Thx !

matttt a dit…

Sachant que selon certains, l'agriculture est la base de la culture,je comprends, mais quand même soeurette, c'est à ce poibt là?.merci de m'avoir consacré ces quelques lignes, à bientot à kermad ou au pestacle, mais dans tous les cas, devant une bière (english beer of course...)