jeudi 12 avril 2007

Hommage à Prévert

4 commentaires:

La Thilde a dit…

Vous aurez bien noté que le site en lien dans le titre date un peu puisqu'on fête cette année les 30 ans de la mort de Prévert. Mais le site de RadioFrance regorge de petites perles, comme ce reportage dans la Hague... à écouter.

Alouette a dit…

En voyant cet extrait des Enfants, on se dit qu'en matière de post-synchro, Kinder n'a rien inventé.
Quoi je gâche tout?

La Thilde a dit…

Oulala, culture télé ! infâme ! (en fait je vois pas à quoi tu fais référence...)

Aluminium a dit…

Jusqu'à une période récente, la division France de Kinder, sa bourse toute ratatinée, économisait sur son budget marketing en important des pubs visiblement ricaines (les gamins avaient la tête à claques du fils de Cricket dans Les Feux de l'amour, enfin, ça non plus ça te dit rien). Mais faute de blé, le doublage devait être fait par le service d'entretien de l'immeuble Kinder: la post-synchro ne l'était pas. Synchro. Pour faire simple, quand la femme de Michel empêchait son mari d'acheter des bonbons aux gosses en lui lançant le fameux "Mais enfin, Michel!" avant de lui vanter l'évidente supériorité ludique et diététique du Kinder surprise sur la bête sucrerie, les lèvres de la bougresse semblaient dire "My my, Michael, you should think twice about this, have you ever heard of the kid-friendly kinder surprise?". En fait, ses lèvres bougeait, 10 secondes après on entendait "Mais enfin Michel!" et 10 secondes après, ses lèvres arrêtaient de bouger.
Là, par écrit, c'est hyper compliqué, mais à l'oral, je l'imite assez bien. Nan, vraiment.