lundi 5 mars 2007

Ex (it)

Des ex. Des fois, on en reçoit des lettres lamentables. Qui refoulent leur mauvaise conscience et l'envie d'en finir avec ces excuses de pure forme. Avec des abréviations et des expressions SMS. Des "à bientôt" qu'il faut lire comme des "je t'en prie, pas trop tôt quand même". Des autres qui disent "je m'en fous" ("mais ne m'oublie pas"). "Même pas mal" ("mais putain pourquoi t'as fait ça").
Des fois, on en reçoit des incroyables. Là, dimanche soir, j'en ai trouvé une dans ma boîte aux lettre qui m'a presque donné envie de m'envoler du côté des Balkans. Qui dit "Salut! Je vois que tu bouges. Comme un rêve qui échappe." Qui écrit "Je lis que tu fais des choses. Que le monde t'intéresse. Que tu traces sur ta voie les yeux grands ouverts." Qui conclue sainement "Tout va bien ici. Je t'embrasse"
J'espère qu'il ne m'en voudra pas. Je n'ai même pas choisi la plus belle.
C'est important un(e) ex. C'est comme un marque-page dans un livre. Qui dit à quel moment de votre vie vous avez réalisé qu'Amin Maalouf fait vraiment de la merde ou que vous ne finirez jamais Don Quichotte. Alors, voilà, je propose un classement des ex. Par genre littéraire. Lecteur, t'en penses ?



(Dans le titre, un site... hum... voyez par vous-mêmes. La prochaine fois, on parlera politique, ce sera plus utile.)

4 commentaires:

La Thilde a dit…

Ben heureusement que j'ai eu une réponse du sus-cité parce que vous, manifestement, vous vous en battez l'oeillade.

Anonyme a dit…

Non, non, très sympa...
Une lettre comme ça, je l'attends, je la rêve et puis pour passer le temps, je me plonge dans les missives de Mr & Mme Boulanger en format A2, je me régale des éditos d'Alain, éditos distribués mensuellement au peuple et qui font valoir sa devise : "Bordeaux, Ma Vie, Mon Oeuvre". Enfin, je tombe sur celle qui comblera ce vide. Elle est belle, colorée et réveille en moi un désir trop longtemps refoulé. Tout en bas, un numéro... Je saisis mon téléphone et rentre les premiers chiffres 0800...

Au bout du fil, Tarik, le roi de la pizza italienne made in Turkei... Il me propose une "Romane". J'accepte tout en craignant que ces notions géographiques ne placent la capitale du pays botté sur les bords de Mer Noire.

Moralité : On ne me reprendra plus à attendre ce genre de lettres... Ce type de lettre, Mathilde, je les classerai dans la case "publicités mensongères".

Anonyme a dit…

Et puis parfois, on s'interdit de (te) les écrire ces lettres. Car c'est sans doute mieux ainsi.

clio a dit…

très bonne idée je les avais bien classé selon d'autres critères mais selon celui de la prose jamais...
je dois avouer que G et sa fiancée d'aleph et S et ses mails déchirants se partagent la première place ( quoique S tombait dans le pathos)
et le pire entre PE et ses commentaires sur son autre ex ( le salaud) et J dont l'orthographe m'a traumatisé ( concluant par un JTM dans le texte ... sans commentaire) vous avez mieux???
surtout dans le pire j'ai la palme!