dimanche 28 janvier 2007

Pissemerde


Un dimanche de janvier. A Paris. Au bureau. Surlendemain de fuite (mélange étrange de fête et de cuite). Quitte à passer une journée grise, je vais en profiter pour me lancer dans un petit éloge funèbre. L'heureux élu, qui l'a bien cherché, c'est Zetesthique. Au début, je disais, Zest éthique, en fait non, à prononcer de plus près, ça donnerait plutôt The testic' (...) Brèfle, un blog commencé sur les voyages d'une pharmacien en devenir, continué par ses réflexions sur le monde de l'humanitaire, ses onomatopées (goodie clap clap oups) et ses considérations poétiques. J'ai suivi le truc l'air de rien. Voyons voyons qu'est-ce qu'elle nous fait la petite ? JL, elle disait joliment qu'un blog, c'est comme un bar, avec ses piliers de comptoirs et ses habitués silencieux. J'avoue qu'à la fin il n'y avait plus un jour où je ne faisais un détour par ce bistrot sympathique, flux RSS sur ma page d'accueil Gougueule, entre Salanié et Assouline. Du sérieux hein. Et j'étais pas toute seule : depuis Wahington, certains ont même lancé une pétition. C'était court, bien vu et parfois animé des chroniques rock de sa copine Ilda. Quand au bout de quatre mois, tu nous apprends que bam, fini, la décision est prise, plus de zest, plus de test, plus d'éthique... tu te replies sur Lyon, sans donner d'adresse, poste restante. Moi je dis "Pissemerde. Moche. Eak." Allez, je te garde encore quelques semaines dans la blog-roll des poteaux, au cas où tu changerais d'avis...

7 commentaires:

clio a dit…

merci pour la liste des happy hours je saurai où me rendre lors de mon come-back parisien.
J'adhère totalement à la vision de JL ( à moins que ce soit moi, qui dit cela un soir complètement bourrée mais je me rappelle pas) je suis un pilier de bar silencieux de ton blog.
On prend de l'âge ma belle: avant les lendemains de cuite étaient durs maintenant les surlendemains le sont aussi.. sans compter tous ces c... qui nous saoulent.

JL a dit…

Aujourd'hui, j'ai appris que ma future nièce ne s'appellera pas Joséphine, dite Jojo le déménageur. Ce sera un garçon. Pissemerde !

=)

La Thilde a dit…

C'est ce qui s'appelle faire diversion... mais félicitations pour le futur... Joseph ?

JL a dit…

Paul dit Paulo. Comme mon mouton d'antan.

La Thilde a dit…

des fois, j'ai l'impression de parler dans le vide ;p

JL a dit…

Parfois La Thilde, parfois.
J'ai bien compris, je réfléchis. Je vais trouver.

La Thilde a dit…

C'est notre lot à nous bloggeurs. Le silence de ces vastes infinis m'effraie...