jeudi 28 décembre 2006

Rock me Jean-Paul

Puisqu'on parlait des cadeaux aux journalistes, en voilà un que je ne peux m'empêcher de partager avec vous. Le président de la région Ile-de-France est un rockeur. Et pas pour de faux, pas genre je vais à la Fnac ou j'adore Arctic Monkeys. Avec les voeux de Jean-Paul Huchon, cette année, on reçoit un coffret de 5 CDs : Neil Young, David Bowie, the Waterboys, Radiohead et Muse. "Le fan de rock que je suis est heureux de vous offrir ce coffret" dit-il avant de confier à propos de Waterboys "c'est un groupe écossais trop méconnu de mon point de vue... pour moi, le chanteur du groupe Mike Scott est la réincarnation de Jim Morisson". Là, les journalistes, forcément trentenaires et amateurs de rock, sont en pleine communion musicale avec le président de la région Ile-de-France. Ils commencent à baver quand Jean-Paul glisse insidueusement que "(s)a collection (de vinyles Ndlr) ferait pâlir d'envie bien des jeunes". Jeune, lui il l'est resté puisque le rock auquel il s'intéresse aujourd'hui "tourne autour de récréations plus électro". Après je ne me souviens plus de rien. Je crois que je me suis évanouie de bonheur.
Toujours dans la veine des petits plaisirs de salle de rédaction, cet article dans VSD : du grand Bayrou, du Bayrou immarcescible (défi défi : à vous de le replacer). On y apprend que le président de l'UDF ne pense pas à la présidentielle seulement en se rasant, mais "toute la journée et même la nuit." "La rencontre entre un homme et un peuple est un peu du même ordre qu'entre un homme et une femme", explique le candidat. "Lorsque vous tombez amoureux et que vous allez vous marier, vous y songez toute la journée et même la nuit. Parfois avec angoisse", ajoute-t-il. Comme on lui demande si cette vocation a été précoce, M. Bayrou dit avoir "toujours voulu être le porte-parole" des gens qui l'entouraient. "Enfant, je faisais déjà des harangues à la récréation. Les filles, à l'école primaire, m'appelaient l'orateur. Après, j'ai rencontré le bégaiement, ce qui m'a singulièrement compliqué la tâche". Pas facile de filer un rencart romantique au peuple électeur.
Ce week end a lieu à Berlin le 23e congrès des hackers. Si je ne partais pas pour une destination complètement délirante, je serais bien allée faire un karaoké Powerpoint ou parler Wii vs PS3 avec des copines. Trop dur d'être white & nerdy.

2 commentaires:

Jeewye a dit…

F. Bayrou n'a pas paru insensible, semble-t-il, au charme certain de Maja Neskovic lors de l'émission "Arrêt sur image" du 17 septembre dernier.
cf http://www.france5.fr/asi/008182/2/

Thierry alias gueule de bois a dit…

Excellentissime! Tu trouves vraiment des perles. Mais préviens quand tu modifies tes anciens articles, avec ma gueule de bois je ne sais plus si c'est ma tête qui déraille ou si tu as ajouté des choses. Continue!