jeudi 15 novembre 2007

Back mais...

Une lectrice scrupuleuse m'ayant fait remarquer, sans acrimonie mais avec un rictus d'ironie, que le Retrouved s'anglicisait dans une jeuniste recherche d'atteindre au cool, je me vois obligée de lui rétorquer trois choses :
- le cool, c'est pas facile, surtout quand on a dépassé 19 ans et qu'on n'a jamais été particulièrement cool, ça demande un peu de mise en situation baby ;
- le cool, c'est que la mononucléose c'est un truc purement psychosomatique et qu'en vrai ça va, merci M. Dumont ;
- le cool, c'est que la psychosomatique s'appelle "départ à Londres imminent" et ça, ça veut dire que le Retrouved va changer de "motto"... (C'est cher payé pour avoir le droit d'être cool quand même.)


1 commentaire:

Bruno Dumont a dit…

Ravi d'apprendre que vous allez mieux.
Bien qu'il me faille reconnaître que la perspective de vous embrasser ne me laissait pas indifférent.
En partie je l'avoue pour mettre la haine à Dédé.

J'en ferai donc mon deuil en me disant qu'ainsi, j'évite d'encourir les foudres de Géraldine.

NDLR: Géraldine est ma mère. Mais sa posséssivité est sans égale.

Sur ce, je vous laisse à votre recherche du non cool, qui passe j'imagine par la non-coupe mulet et les jeans non-slims.

Amitiés,
Bruno Dumont.