lundi 12 mars 2007

Transparence


Bon alors mes petits canards, faut qu'on parle. Vous savez tous, ou presque, qui je suis. Je vous écris à visage ouvert, blanches mains, yeux candides avec des petites étoiles tirlili tralala. (De toutes façons, on avance tous plus ou moins à découvert sur internet. Je dis pas non plus que je connais toutes vos adresses IP, calmons-nous.)
Pour ceux qui croient me connaître, je vais même vous avouer qu'hier, à environ 2h15 du matin, j'ai fait mon choix et qu'en avril mon bulletin ira à une femme pour laquelle je n'aurais jamais imaginé devoir opter. Mais c'est comme ça, on change. Cinq ans plus tôt, j'avais pas voté. Ni au premier ni au second tour. J'étais en Angleterre et à l'époque je comptais bien y rester.
Hier, je suis allée au 50. C'est un petit rade, rue de Lancry, vers le canal Saint-Martin. On y chante le dimanche. Chacun gueule sa p'tite chanson et tout le monde reprend le refrain en choeur. C'est comme à la maison mais sans les crêpes de maman. Un monde meilleur où on partage et on aime son prochain. Dans ces moments-là, je voterais pour le facteur sans hésiter. Mais bon, faut pas déconner.
Je vais vous laisser quelques temps. J'ai un urgent besoin de nature là. Vais aller me refaire les poumons sur les GR de la vallée du Lot. Toute seule. Mon sac à dos, mes crampes, mon Rivage des Syrtes qui n'avance pas. Revenir le mollet rond et l'âme légère. (Je vous parlais de Baudrillard : un entretien avec Télérama dans le titre)

10 commentaires:

clio a dit…

Non mais sans déconner... t'es sérieuse thilde??????

La Thilde a dit…

Tout ce qu'il y a de plus sérieuse. Tu verras, c'est pas absurde.

AllayCoco a dit…

Mais nan, trop tard, Lepage s'est retirée de la course!

La Thilde a dit…

Ah ah ah.

james a dit…

Quel rigueur ce Besancenot:

Programme de la LCR 2007:
-Interdiction par la loi des licenciements.
quelques lignes plus bas, pas folle la bête (à moins qu'il ne se place dans un système logique réfutant les axiomes trop convenus tels que le tiers exclu, sait on jamais)
-Tout licenciement abusif sera déclaré nul de plein droit et se traduira par la réintégration immédiate du salarié concerné

Bonne route sinon!! Reviens nous le coeur allégé 0% mais la besace lourde de souvenirs de voyages! (c'est décidé je ne ferai pas poète, même dans une troisième vie)

Anonyme a dit…

J'ai trouvé : c'est la secrétaire général du PCF (j'ai oublié son nom)

Alastor Moody a dit…

Ou Cindy Lee, la candidate du plaisir!

Anonyme a dit…

Bien! spread the word! Pask'il y a pas mal de nos "potes" qui vont se mettre à voter Centre-Droit là!

JL a dit…

T'auras pas l'impression de signer un chèque un blanc ?

Bertrand a dit…

Tiens bon, la Thilde, surtout par ces temps de mode dediee au centrisme tres mou. Le Bayrouisme peut-il etre considere comme une maladie honteuse ? Notamment chez les expats.
Sinon, interessant de voir les photos du jour de Cesare Battisti. Preuve (peut-etre) s'il en est que ses vacances au Bresil n'ont pas ete de tout repos. Eloge de la cavale, il disait ?