mardi 31 octobre 2006

Un point précis...

... de la critique.

Ok, on est (re)passés à l'heure d'hiver et on ne sait toujours pas si c'est mieux d'aller au boulot et d'en sortir dans l'obscurité de la mine, Vincent Riou et son bolide des mers ont remis le cap sur la Bretagne pour cause de démâtage, dommaaaaaage, Lula a été ballotté et réélu mais c'est toujours pas gagné, Libé continue d'en chier des rondelles de haut-de-forme...

Mais l'information qui sort aujourd'hui avec le dernier Technikart, c'est : les maisons de disque se croient tout permis. Pourtant on n'est pas en Corée du Nord mais pourquoi n'a-t-on pas le droit de critiquer Charlotte Gainsbourg ? Dans son édito de novembre, le mag djeun's and rock explique comment une interview de Jarvis Cocker leur est passé sous le nez pour cause de "non respect d'angle".

Il suffit d'aller sur son site et de consulter la "press review" pour constater que la gamine de Serge n'a pas vraiment été désservie par les médias, et ce depuis le mois d'août, date du lancement de la campagne de comm'. Elle a même une page MySpace (ce qui prouve au passage à quelle vitesse le site en question est devenu mainstream) où on peut écouter ses chansonnettes. Je dis ça sans méchanceté, de toutes façons je connais rien à la pop. Mais, par principe, je vous propose un petit sondage. Rassurez-moi :

Pourquoi Chacha échapperait-elle au pilori de la critique ?
Parce que la critique est trop méchante
Parce que Chacha est trop gentille
Parce que Carla Bruni
Eh, oh, ça va pas non ?
Free polls from Pollhost.com

1 commentaire:

Jeewye a dit…

Jane est trop gentille. Sa fille aussi. Et Serge l'était. Non ?