mardi 7 décembre 2010

A Mad Man ou comment fuber

Boire en fumant, fumer sa pinte, etc.


(en lien sur la photo, un papier nécessaire sur un sujet difficile, comme disent les critiques de Télérama : peut-on boire autant que dans Mad Men ?)

Jamais bien compris le succès de Mad Men, téléchargée sous la tendre pression de ma souris et du diktat féminin ambiant. Le côté belles sapes dans scenario vide, très peu. Par contre, si l'on veut du sujet vintage ambiance enfumée, je prescrirais Boardwalk Empire, série où selon l'expression consacrée, ça boit like a fish et fume like a chimney.

Quitte à faire de la réclame, pour ceux qui voudraient, à Paris, s'en griller une sans se les conditionner façon Picard, parce qu'aujourd'hui la prohibition est davantage du côté de la cibiche que de l'eau ferrugineuse, un "smoke easy" absolument pas caché (contrairement à celui du haut de la rue des Martyrs dont je vous parlais tantôt). Chez Sylvain, rue Manuel (9e). On y fume, ouvertement. C'est bon parce que c'est interdit.

Tenu par Sylvain, qui perpétue le souvenir de son amie regrettée Dalida et dit pis que pendre d'Orlando ce fumier. Faut un peu répéter pour les commandes (en même temps, c'est comme chez Madame Paulo, on n'est pas aux pièces non plus) mais il retient votre prénom, oublie le nombre de demis après 23h et adore parler fleurs. Il arrive qu'entre deux papotes, il passe derrière le rideau du fond et revienne en canotier. C'est son genre, charmant, gouailleur, brut de décoffrage.


Edit : ce samedi, c'est son anniversaire à Sylvain. On vous dit pas quel âge mais y aura du pestacle. Transformiste, en général, grandes tenues sur petite scène. Sortez votre boa et votre meilleur ami, c'est facile à reconnaître y a des rideaux roses et personne sur le trottoir.


(Si tu tapes "prohibition party" dans gougueule, tu tombes sur les Ricains qu'y croient encore et vice versa les Londoniens qui s'en servent de prétexte pour godailler jusqu'à plus soif.)

5 commentaires:

Marian a dit…

boire ou fumer, maintenant il faut choisir ! sauf à Paris ...

Anonyme a dit…

ouiiiiii

Geraldine a dit…

Very dear Thilde,
C'est tjrs avec un plaisir indéfinissable que je lis tes posts, je lisais ton blog sur Londres quand j'étais à paris, je lis ton blog sur Paris alors que je suis à Dublin, écris sur Dublin on verra où ça me mènera.
Je n'ai pas eu une minute pour visionner ne serait-ce qu'un épisode de MadMen, j'ai plutôt envie de tester celle que tu conseilles et ouais.
et tu me donnes hyper envie d'aller chez Sylvain, et je vais renvoyer mes potes sur ton temps retrouvé parce que oui ça vaut le détour et je comprends pas ce manque de passage et de commentaires...
un Bibi

clio a dit…

on y va quand chez sylvain???

La Thilde a dit…

@ G : à Dublin, t'as Le Cool déjà ! mais je te verrais bien partir... en Argentine ?! en Indonésie ?
@ Gu : on peu négocier le passage de 2010 à 2011 avec un warm-up chez Sylvain...
@ m4 : c'est sûr que pour moi, le choix n'inclut pas forcément le fait de conduire !